REPORTÉ – Macbeth (diptyque)
Opéra sous casque audio - En diptyque avec Qui a peur du loup ?

Du 09/04/2020 au 05/11/2020

Dans le cadre du festival Festival RING 2020

Prochaines dates

  • Le 03/11/2020 à 20:30
    Nancy | Opéra National de Lorraine
  • Le 04/11/2020 à 19:00
    Nancy | Opéra National de Lorraine
  • Le 05/11/2020 à 14:00
    Nancy | Opéra National de Lorraine
Toutes les dates

Durée

01:00

Tarifs

  • Tarif plein22 €
  • Tarif réduit17 €
  • Tarif jeunes8 €
Les formules d’abonnement

En bref

MACBETH / QUI A PEUR DU LOUP ?
UN DIPTYQUE – DEUX OPÉRAS INÉDITS SOUS CASQUE AUDIO
Mise en scène, adaptation et dispositif scénique Matthieu Roy Par la compagnie Veilleur® et l’ensemble Ars Nova
Spectacle reporté du 3 au 5 Novembre 2020

Entrez dans la maison de Dimitri, jeune héros de QUI A PEUR DU LOUP ? ou dans celle du couple MACBETH. Équipés de casques audio, les spectateurs, petits et grands, suivront les aventures des personnages dans une grande proximité avec les acteurs, les chanteuses et la musicienne. Dans leur casque, musique, chant, voix et bruits s’entremêleront pour créer un univers fantastique décuplant le ressenti et les émotions.

Matthieu Roy propose une vision très personnelle de l’oeuvre en focalisant son adaptation sur la trajectoire du couple Macbeth et notamment de Lady Macbeth : depuis sa lecture de la lettre où elle y apprend la prophétie des sorcières sur le devenir glorieux de son mari jusqu’à son suicide. Cette tragédie fantastique sera racontée avec seulement cinq interprètes en se concentrant sur les époux (deux comédiens) et les trois sorcières (deux chanteuses et une musicienne). La composition musicale originale d’Aurélien Dumont donnera corps aux manifestations du surnaturel qui agissent concrètement sur le devenir de ce couple ordinaire.

Les trois sorcières, trois créatures du feu qui révèlent à Macbeth un plan de carrière fulgurant, bouleversent fondamentalement le quotidien de ces deux êtres.
À aucun moment, ils ne remettent en question la véracité de cette prophétie : le couple se laisse aveugler et enivrer par cette croyance sans faille en un destin hors norme. À partir de là, ils analysent l’ensemble des signes extérieurs comme autant de preuves du bien-fondé de leur foi en cet oracle. Ils n’auront d’ailleurs aucun mal à se justifier, à l’un et à l’autre, de la nécessité de commettre l’irréparable pour atteindre rapidement et sûrement le sommet de la pyramide.

Néanmoins, personne ne les oblige ni ne les force à agir de la sorte : leur interprétation de la prophétie leur appartient. C’est bien cette question de notre libre arbitre à faire des choix et à agir selon nos propres croyances que nous pose Shakespeare aujourd’hui avec une acuité remarquable.

Pour rendre compte de ces différents degrés d’interprétation, les spectateurs seront témoin des manipulations opérées par les trois sorcières sur le devenir de ce couple. Les deux chanteuses incarneront l’ensemble des autres personnages qui gravitent et agissent autour des Macbeth : le Roi, Banquo, les seigneurs, les serviteurs. La musicienne jouera non seulement de son alto mais déclenchera également dans la bande son, tous les autres instruments qui composent le sextuor. Cette machination proprement théâtrale sera renforcée par l’immersion sonore binaurale mixée et réalisée en temps réel.

Chacun d’entre nous, isolé sous son casque audio, pourra recomposer les morceaux de ce monde étrange et fortement dérangé par des forces qui nous dépassent pour se forger sa propre opinion sur la manière dont nous aurions agi à la place de ce couple.


Spectacle proposé en diptyque
Macbeth : le jeudi 9 avril à 14h, le vendredi 10 avril à 20h, le samedi 11 avril à 18h, dimanche 12 avril à 18h
Qui a peur du loup ? : le jeudi 9 avril à 19h, le vendredi 10 avril à 14h, le samedi 11 avril à 16h, dimanche 12 avril à 16h

Mise en scène, adaptation et dispositif scénique Matthieu Roy

Avec Juliette Allen, soprano Philippe Canales, comédien Iris Parizot, alto Léna Rondé, soprano Johanna Silberstein, comédienne
Et la participation d’un septuor préenregistré avec les musiciens d’Ars Nova : Giani Caserotto, guitare électrique Pascal Contet, accordéon ; Isabelle Cornélis, percussions ; Tanguy Menez, contrebasse ; Alain Trésallet, alto Isabelle Veyrier, violoncelle Patrick Wibart, serpent

Composition musicale Aurélien Dumont£
Direction musicale Jean-Michaël Lavoie
Réalisation informatique musicale Ircam Sébastien Naves
Costumes Noémie Edel
Les costumes ont été réalisés avec le concours des élèves de 2ème année du DMA de Costumier-Réalisateur du Lycée La Martinière-Diderot de Lyon, dans le cadre d’un projet de fin d’études
Lumière Manuel Desfeux
Son Grégoire Leymarie
Régie son Grégoire Leymarie en alternance avec Manon Amor
Construction du décor et régie Daniel Peraud et Thomas Elsendoorn
Assistante à la mise en scène Marion Lévêque

Production Veilleur® et Ars Nova
Coproduction Ircam-Centre Pompidou, Opéra national de Bordeaux, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines – Scène nationale, Scène Nationale d’Aubusson, Gallia Théâtre, SCIN Art et création de Saintes, NEST – CDN transfrontalier de Thionville Grand Est, Comédie Poitou-Charentes – CDN, OARA (Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine) et avec le soutien de l’Adami
Coréalisation La Maison Maria Casarès – Centre culturel de rencontre et Maison des Illustres
Veilleur® & Ars Nova sont conventionnés par le Ministère de la Culture (DRAC Nouvelle-Aquitaine) en tant que compagnies à rayonnement national et international et soutenus par la Région Nouvelle-Aquitaine et la Ville de Poitiers. L’Arche est agent et éditeur du texte représenté.

Durée 1h00 – dès 12ans

  • Le 09/04/2020 à 14:00
    Le 10/04/2020 à 20:00
    Le 11/04/2020 à 18:00
    Le 12/04/2020 à 18:00
    Le 03/11/2020 à 20:30
    Le 04/11/2020 à 19:00
    Le 05/11/2020 à 14:00
    Nancy | Opéra National de Lorraine

Proposé en partenariat avec :