Adieu mes chers cons

  • Texte Anette Gillard Mise en scène Sacha Vilmar Conpagnie Démostratif [ Grand-Est ]

Du

Théâtre de la Manufacture - Grande Salle, Nancy

  • Coproduction
  • comédietoutcourt
  • folie
  • grotesque

Chaque printemps, une équipe de jeunes créateurs investit la grande salle. Cette fois-ci, Sacha Vilmar et Anette Gillard nous embarquent dans un univers qui assume sa démesure et son outrance ! Déjantés pour se sentir vivants, ils font du théâtre une source de jeu et de joie à laquelle il est possible de venir se rafraîchir pour renouveler notre regard sur le monde. Un chœur de corbeaux est convoqué dans une forêt de sapins pour tenter de faire le point sur un fait divers inextricable… Les points de vue divergent, chacun s’obstine dans sa version, si bien qu’il devient impossible de raconter cette affaire. Cela se complique encore plus quand un coup de fil menaçant survient : il semblerait qu’un corbeau fasse intrusion pour perturber le spectacle !
La fiction s’invite alors dans la réalité, à moins que ce ne soit l’inverse ?
En tout cas, les masques tombent et le théâtre continue…

Distribution

Texte Anette Gillard
Mise en scène Sacha Vilmar
Démostratif (Grand-Est)

Avec Fanny Colnot, Philippe Girard, Magali Lévêque, Nathalie Savary, Sacha Vilmar
Voix off Jean Lorrain
Décor Emmanuel Charles
Lumières Chloé Agag
Son Ludmila Gander
Costumes Amélie Waille assistée de Cléo Palau
Masques Louis Arene
Maquillages Joséphine Charles
Construction décor Pierre Chaumont assisté de Marion Herbst
Régie générale et plateau Robin Mensch

Production

Production Festival Démostratif
Coproduction TAPS - Théâtre Actuel et Public de Strasbourg (Strasbourg), Théâtre de Lunéville (Lunéville), Diapason (Vendenheim), Théâtre de la Manufacture CDN Nancy Lorraine

Avec le soutien de Ville de Strasbourg, DRAC Grand-Est, Région Grand-Est, Collectivité Européenne d’Alsace, Agence Culturelle GrandEst Accueil en résidences TAPS - Théâtre Actuel et Public de Strasbourg, Agence Culturelle Grand Est, (en cours)

Médias

Interview de Sacha Vilmar

Le teaser